Compte-rendu de la Réunion du Collectif du 11/06/2021

Compte-rendu de la réunion de reprise du Collectif des ARTS-THÉRAPIES du 11 juin 2021

Etaient présent-es : Françoise Thiériot, Marlène Bulckaert, Marianne Picoche, Séverine Fusaro, Florence Massonnat, Sandra Bessot, Maud Thomas, Violaine Jelic, Géneviève Guérard-Defaux, Joachim Gélinier, Maxime Herdoin

Réunion de convivialité où les convives allient thé, organisée à l’initiative de Maxime – merci à lui –, cette rencontre s’est déroulée à l’Espace Art Expression dans le respect des règles sanitaires – Merci à Joachim pour son accueil – et a rassemblé onze personnes au total dont quatre nouvelles participantes, aux parcours riches et variés.

Malgré les contraintes des horaires d’arrivée ou départ des un-es et des autres, un temps concentré et attentif – avec l’aide du bâton de parole – a été consacré à faire connaissance.

En exercice d’art-thérapie ou en cours ou fin de formation, chacun-e a pu témoigner de son expérience récente sur sa pratique professionnelle ou par rapport aux formations suivies, aux possibilités concrètes d’exercer.

.

Maxime a présenté les modalités de fonctionnement du Collectif et l’intérêt des réunions : créer un réseau pour les art-thérapeutes issus de tout horizon, débats et partages autour de notions psychanalytiques, d’ouvrages, d’articles, d’études de cas d’une part et ateliers expérienciels, d’autre part, où tout membre peut faire expérimenter sa pratique de tel ou tel média et tisser les liens avec l’art-thérapie.

Maxime rappelle que le Collectif n’a pas de hiérarchie et que tout le monde est libre de proposer des initiatives et d’être acteur. (Ne pas hésiter à lui demander la mailing liste)

.

Marlène souhaite rappeler la suggestion d’un intervenant pour proposer des supervisions. Il est essentiel que ledit intervenant ne fasse pas partie du Collectif (car comment accepter une analyse par une personne que nous fréquentons). Cela permettrait, entre autres, une analyse de pratique autour de nos groupes de médiation. Lors de nos réunions, il manque parfois le regard extérieur d’un analyste clinique sur notre pratique d’art-thérapeutes. Si quelqu’un a une référence à faire suivre, n’hésitez pas à vous manifester.

.

Sandra propose le partage de documents théoriques, d’articles, etc.. Constituer une Documentation Générale dont les références pourraient être mises en ligne sur le site du Collectif. Moyennant une brève présentation du contributeur ?

En ce sens, Maxime ouvre un article sur le site qu’il mettra à jour au fil des informations envoyées : Documentation Générale – Les Arts-Thérapies: (wordpress.com). Sandra a déjà envoyé un article : La Construction de l’Identité Professionnelle de l’Art-thérapeute.

.

Maud évoque les modifications dans la reconnaissance des formations au répertoire national de professions certifiées (RNCP). Actuellement seules deux sont « active(s) » : INECAT et IRFAT…)

Rechercher une certification – France compétences (francecompetences.fr) (+  art-thérapie)

Maud souligne également la difficulté que nous avons, en tant qu’art-thérapeutes, à nous faire reconnaitre comme tels au sein des institutions car il n’existe pas encore de fiche métier et de grille de salaire, juste l’équivalent d’ergothérapeute, mais pas d’intitulé Art-thérapeute possible.

A ce niveau (et même si l’ensemble du Collectif n’y est pas adhérent), Marianne informe que la Fédération Française des Art-thérapeutes s’est transformé en Syndicat Français des Art-thérapeutes afin de défendre / promouvoir la profession d’art-thérapeute et d’œuvrer encore plus à sa reconnaissance.

.

Un tour de table a donné l’occasion de dire comment chacun a pu vivre la période de la crise sanitaire et les éventuelles solutions professionnelles mises en place.

Réflexions également sur les conséquences de ce qu’a entrainé la crise (confinements – enfermement, angoisse –, port obligatoire du masque – musèlement, perte d’empathie –)

.

Florence signale l’intérêt des informations portées par l’association Approche Globale Autisme, étant elle-même maman d’une jeune femme autiste et adhérente.

Site : Approche Globale Autisme AGA

L’association relaie des informations sur l’autisme en lien avec la santé. Considérant que la personne autiste n’a pas que son handicap, mais a souvent aussi des soucis de santé (comme toute personne – notamment intestinaux -), des difficultés à exprimer (d’où parfois des problèmes de comportement) et dans l’accès aux soins médicaux (dentiste, etc…). 

Un regard est porté plus précisément pour la recherche sur l’axe cerveau-intestin / microbiote. 

On peut y trouver des liens, documents, interview sur youtube, conférences, parrainages, comité scientifique…

.

Geneviève, art-thérapeute en arts plastiques installée à Nolay, nous signale, notamment, sa pratique du clown – ce qui suscite fortement notre intérêt – et nous fait part des Rencontres contes, burlesques et clowns les 19 et 20 juin à Nolay, salle du Cosec, à 19h30 samedi et 15h dimanche, organisées par l’Étoile Bleue.

Son site : Geneviève Guérard-Defaux (genevieve-guerard-defaux.com)

.

En petit groupe, nous évoquons l’importance de la communication non verbale : tout ce qui est de l’ordre de l’expression du Je corporel, de nos identités corporelles, sonores, énergétiques, rythmes et vibrations.

.

Pour la prochaine réunion :

– Il y a x temps, un texte de présentation du Collectif a été rédigé ( Qui sommes-nous? – Les Arts-Thérapies: (wordpress.com) ), peut-être que lors de la prochaine réunion, il conviendrait de le mettre à jour ensemble, afin de répondre plus avant aux attentes et besoins de chaque membre.

– Sandra suggère qu’on propose un texte (article, extrait d’ouvrage… qu’on pourrait donc retrouver dans la Documentation Générale à constituer) comme « point de départ » pour un débat / questionnement en groupe de réflexion. Si quelqu’un a des idées, lancez-vous !

.

Nous pouvons relancer les ateliers expérientiels :

– Marianne avait évoqué un atelier autour du Tissu.

– Isabelle et Maxime proposeront un atelier expérientiel autour de la communication non-verbale, par sons, bruits, musiques, expressions corporelles et vibrations. Date à définir durant l’automne.

– Enfin, Marlène nous proposera, un atelier expérientiel Marionnettes en forêt du côté du lac d’Arc-sur-Tille : construire un personnage à partir des éléments de la Nature (avec l’aide de matériaux liants, ficelle, fil de fer, etc…). Présentation du personnage de chacun-e, lui inventer son histoire, puis dispositifs à deux et plusieurs autour des Marionnettes et de l’expression corporelle.

Marlène prévoit pour fin aout – début septembre. Un covoiturage sera proposé et pic-nic sur place.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s