Compte-rendu de la réunion du Collectif du 17/10/18

Collectif « les arts thérapies Dijon »

Compte-rendu de la rencontre du 17 octobre 2018

Participant e s : Marlène Bulckaert, Marianne Picoche, Séverine Fusaro, Maxime Herdoin, Joachim Gélinier.

 

Afin de relancer une dynamique au sein des réunions du Collectif, nous sommes tombés d’accord sur le fait d’enrichir de façon systématique leur contenu en apportant des exemples de situations qui nous ont marqués, ou de cas tirés de nos pratiques et de nos ateliers, les mettre en commun et d’en débattre.

 

Nous proposons également, à chaque fois, de partager nos réflexions autour d’une notion, d’un concept qui peut nous apporter de nouveaux éclairages.

 

L’idée d’un volet « découverte-expérimentation » enfin, a été retenue avec la possibilité d’expérimenter un matériau ou une technique, sur un temps relativement court.

 

 

Marianne distribue aux participants un article de Guy Lavallée : Pour introduire le « moi-matière » paru dans Chantiers d’art-thérapie n°5 de l’Atelier des Pinceaux.

L’idée est que le texte – et la notion qu’il introduit- nous servent de support, pour notre prochaine rencontre, pour appréhender cette approche (moi-matière), la mettre en lien avec nos pratiques et évoquer des situations cliniques où cette notion semble être à l’œuvre.

Afin que nos rencontres aient un volet expérientiel, nous prévoyons de mener un atelier autour du plâtre, matériau qui permet d’expérimenter de nombreux états de la matière (liquide/pâteux/solide ; chaud/froid) avec ses caractéristiques et contraintes spécifiques.

Un temps sera pris après cette expérience pour nous permettre de partager nos réflexions.

*

Maxime nous montre des jeux de cartes qu’il utilise en atelier : cartes Dixit (figurant des illustrations de type onirique – pour des dispositifs sur les rêves ou les contes (exemple d’idée) ; cartes « c’est à moi que tu causes », phrases courtes pour déclencher l’écriture ou le jeu corporel.

Maxime évoque la notion de « voix peau » développée par Sylvia Rosi et témoigne de son expérience au cours des ateliers qu’elle a animés.

Maxime propose de présenter plus avant son travail lors d’une prochaine réunion, et plus globalement de parler / proposer l’expérience du recours à la voix, aux sensations vibratoires et aux sons avec déplacement dans une approche art-thérapeutique ;

il propose également un atelier expérientiel avec la contrainte d’être privé d’un sens ou d’une partie du corps.

*

Marlène nous parlera, lors d’une prochaine réunion, du groupe de supervision de Fabien Joly.

*

Prochaine rencontre prévue entre le 26/11 et le 7/12 à déterminer (Doodle : https://doodle.com/poll/cr5tn9sxcqyeg6qv vous pouvez dore et déjà indiquer vos disponibilités).

Le texte de Guy Lavallée peut être communiqué aux personnes qui s’engagent à participer à la réunion.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s